Culture des chicons

Tous les matins, PermaFungi récolte le marc de café des Bruxellois. Le marc de café, mélangé à de la paille, constitue un substrat idéal pour la culture de pleurotes… et de chicons ! En se développant, les pleurotes transforment en effet ce substrat un excellent terreau pour la culture de chicons en pleine terre. Voici un aperçu des grandes étapes et techniques que nous utilisons pour produire nos chicons :

1) Préparation du terreau

Après avoir récolté nos pleurotes, nous récupérons leur substrat de culture et l’effritons à la main au fond de grands bacs.

Ce substrat est composé d’un mélange de marc de café et de paille décomposé par un vaste réseau de filaments de mycélium (« racines » du champignon). Il constitue un milieu idéal pour la plantation des racines de chicorée de par sa richesse en azote et sa haute capacité à retenir l’eau.

2) Plantation des racines

Nos racines de chicorées sont cultivées par un agriculteur bio. Après leur récolte, nous les conservons au frais dans nos ateliers, au cœur des caves de Tour & Taxis.

Les racines sont nettoyées avec soin avant d’être plantées côte à côte dans le terreau. Toutes ces étapes sont réalisées manuellement.

La plantation des racines en pleine terre garantit une grande qualité nutritive et gustative aux chicons.

3) Pré-forçage et forçage

Une fois plantées, les racines passent une semaine dans le noir complet. Durant cette semaine, des petites feuilles blanches commencent à germer au sommet des racines. C’est ce que l’on appelle le « pré-forçage » .

Les bacs sont ensuite déménagés pour deux semaines dans une autre chambre noire. A cette étape – appelée « forçage » – les feuilles de chicon ont besoin de chaleur pour continuer à grandir. Notre astuce ? Chauffer la chambre en récupérant la chaleur évacuée par la chambre froide voisine !

Durant ces trois semaines, les chicons sont également arrosés presque tous les jours. Un volume d’eau que nous obtenons grâce à une citerne de récupération d’eau de pluie. Rien ne se perd chez PermaFungi ! 😉

4) Récolte

Après deux semaines au chaud, les chicons sont prêts pour la récolte. Nous les cueillons à la main et retirons leurs feuilles extérieures avant de les livrer, à vélo, auprès de nos magasins partenaires (actuellement, ceux-ci sont en vente chez Färm Sainte-Catherine, Färm Bascule, Färm Hankar et Färm Tongres  – www.farmstore.be).

En fin de cycle, terreau et racines seront récupérés par La Ferme Nos Pilifs, qui les utilisera pour enrichir son compost et son sol.