Blog Post

Premières contaminations (aucun danger pour la santé !)

news8Malgré les nombreuses précautions que nous avons prises, nous observons plusieurs contaminations de nos échantillons : damned smile ! A nous de faire travailler nos méninges pour comprendre pourquoi. Le Docteur Rosario est bien sûr amené à contribuer et à évaluer nos hypothèses les plus farfelues. Finalement, nous retenons la qualité de l’air ambiant et la qualité de nos désinfectants comme sources hypothétiques des contaminations. Nous décidons de nettoyer à nouveau tous nos espaces et nous lançons une production avec un nouveau processus qui permet de tester ces hypothèses.

Les contaminations, en savoir plus : lorsqu’on parle de contaminations dans la myciculture, cela signifie qu’un autre champignon s’est développé plus rapidement que celui dont on fait la culture. Etant donné que le marc de café est un substrat très prisé par les champignons, il y a une forte compétition entre ceux-ci. Dans notre cas, l’objectif est de donner un maximum de chance à notre pleurote pour qu’il s’y développe avant les autres. Enfin, il est important de noter que ces contaminations n’ont aucun impact négatif sur la santé : il s’agit simplement d’autres champignons qui se développent et qui ne seront jamais consommés smile.